Déjà la fin pour les 6e année!

 

Nous allons vous parler de la fin d’année pour les sixièmes. On vous parlera de la cérémonie, du party ainsi que du spectacle. Bonne lecture!

Pour commencer, nous allons vous parler de la cérémonie des finissants et des finissantes 2016-2017. Nous avons défilé classe par classe devant les parents et les autres élèves. C’était émouvant. On a même eu droit à la visite d’un super avion!  La bourse a été remise à Émile Beaulieu cette année et nous trouvons que c’est un bon choix. Bravo Émile ! Sous les applaudissements chaleureux des parents et des autres élèves, nous avons chanté la chanson de l’école : ABC. Nos petits sont ensuite venus nous porter une épinglette de l’école du Sacré-Cœur et une carte avec les noms de tous les spectacles que nous avons faits depuis notre première année. La plupart des personnes étaient émues, nous y compris! Mais ce n’était pas fini! Nous, les sixièmes années, avons passé une soirée des plus mémorables!

Le party était un moment amusant et inoubliable pour tous. Il y avait de la musique, de belles décorations et un Photo Booth très amusant. Notre bel album des finissants nous a été remis à notre arrivée. Il y avait plusieurs jeux, tirages et concours tels que le Limbo et le concours de danse. Il ne faut surtout pas oublier le fameux bar à bonbons! Il y avait des Cheetos, des gummy bears, des chips, des réglisses, des vers de terre et des framboises en jujube et bien plus encore! À en nourrir toute l’école! Vers la dernière heure, on a eu la belle surprise de nos enseignantes qui sont venues partager ces beaux moments. Le party a commencé à 19h et a fini à 22h, ce qui nous a permis de nous défouler après une semaine d’examens.

Bon maintenant, parlons spectacle de fin d’année! Vous savez tous que le spectacle se nomme « Les jeunes explorateurs ». Les répétitions à la salle Maurice O’Bready ont déjà commencé, mais il y a encore celles dans le gymnase de l’école. Ah que c’est amusant d’entendre ou de voir danse, corde, chant et piano répéter! Tout le monde a hâte à cet événement magique où petits et grands laissent l’artiste en eux s’éblouir devant ce spectacle. Profitez de cette occasion, car c’est un cadeau très précieux!

 

Éliane et Léa Rivard

Le musée d’objets anciens

Le Musée d’objets anciens est organisé chaque année par les enseignantes de 2e année.  Chaque élève doit cibler un objet ancien appartenant à ses parents, à ses grands-parents ou ayant appartenu à ses ancêtres.  Les élèves rédigent une présentation de l’objet et l’exposent lors de la journée organisée par leur enseignante.  Les familles sont invitées à venir visiter la classe pour entendre les enfants et voir ces objets.

 

Cette activité amène les élèves à prendre conscience de l’évolution des objets qui les entourent.  Ils ont l’occasion de discuter des progrès techniques et des différences de la vie courante avec leurs parents et leurs grands-parents.  L’exposition dans la classe suit de quelques jours la visite au Village Québécois d’antan de Drummondville.

 

La chaîne de l’entraide

Dans le cadre du projet ÊTRE 5.0 proposé par l’AVSEC de l’école et du cours d’ECR, les élèves de la classe de 5Sonia ont participé à la réalisation d’un court métrage (pour plus de détails, voir l’article « Un printemps occupé pour les 5e année! » publié le 17 mai dernier).
À travers ce court métrage intitulé  « La chaîne de l’entraide », vous pourrez être témoins des gestes d’entraide, de bonté et de bienveillance. Les enfants ont voulu démontrer qu’un simple geste peut être contagieux et changer le déroulement d’une journée pour une personne.
Un petit sourire, une main tendue, un coup de pouce… Et c’est la chaîne de l’entraide qui continue!

Regard sur ma carrière

 

Ma carrière d’enseignante, c’est 35 années de bonheur… Ce qui m’a animée pendant toutes ces années, c’est d’abord l’amour des enfants, d’avoir pu être un témoin privilégié de leur évolution, de leur émerveillement…parce qu’être enseignante c’est d’abord et avant tout une expérience et des journées concentrées sur la vie et les relations humaines avant d’être un travail. Être présent à ce que l’enfant vit, percevoir ses joies, mais aussi ses peines dès les premières minutes le matin et tenter de l’accompagner.

De plus, ce que j’ai apprécié entre autres de mon travail, c’est, malgré les programmes pédagogiques établis, la latitude que nous avons et la grande liberté de création qui nous est permise. Nous pouvons de plus en plus choisir des supports et projets pédagogiques en fonction des compétences que l’on veut développer.

Plusieurs moments resteront gravés dans mon cœur… des moments magiques quand je voyais la petite lumière qui s’allumait dans les yeux des enfants quand ils avaient compris. Reconnaître leur fierté dans leur sourire quand ils croyaient ne jamais réussir.

Des dessins qu’ils me remettaient en me disant : vous êtes la meilleure prof du monde! Et dans leurs regards remplis de tendresse… à cet instant j’y croyais presque!

Partager des moments de complicité quand on rigolait ensemble, en lisant des histoires. Rire ensemble et de bon cœur de mes erreurs.

Je quitte heureuse et comblée de toutes ces années…je garde dans mon cœur des moments de joie, d’enthousiasme, de fou rire, d’heures passées à chercher la façon d’aider un élève, d’intéresser un autre davantage et la satisfaction d’y être souvent parvenue, mais aussi la tristesse parfois de ne pas avoir pu faire assez pour un autre.

Toutes ces années n’auraient jamais été si belles sans la présence si précieuse et dynamisante de toutes mes collègues ainsi que le support si important des parents.

Bref! Quelle chance d’avoir pratiqué ce métier pendant 35 ans sans jamais avoir imaginé faire autre chose!

Et surtout, je fus doublement chanceuse et privilégiée de vivre ces 19 dernières années de ma carrière à notre extraordinaire école. On dit souvent Sacré-Cœur un jour…Sacré-Cœur toujours…

J’espère vraiment que l’on saura en prendre soin en continuant de développer, d’innover et de faire rayonner ce trésor!

Mes projets futurs : plusieurs activités sportives, poursuivre la correspondance scolaire Papillon facteur, ainsi que la collaboration avec le musée des sciences de la nature et leur service éducatif pour les animations de groupe scolaire.

J’ai lu dernièrement une phrase qui m’aide à passer à cette belle nouvelle étape de vie, mais qui comporte aussi de petits deuils: « Ne sois pas triste parce que cela est terminé, mais souris parce que cela a existé ! »

Merci à tous ces mille et plus enfants qui ont eu une place dans mon cœur et qui surtout m’ont fait une place dans le leur !

Danielle Caron