La lecture… un des passe-temps favori!

Voici un article où vous découvrirez ce qu’on lit en sixième année. Depuis le début de l’année, nous lisons beaucoup de romans même que des fois, c’est notre merveilleuse enseignante Madame Chantal qui nous en lit.

julianne etienne

 Par contre, depuis quelques temps, nous lisons souvent, même presque tout le temps des… albums. Et oui, vous avez bien lu, des albums. Cette nouvelle habitude est à cause d’un projet bien spécial, le voici. C’est le projet des albums, le concept est de réaliser un album jeunesse pour exposer à la bibliothèque et pour lire à nos petits. Ces albums, vous pourrez les consulter. Vous aurez toutes sortes de réaction (rires, pleurs, déception, joie…). Les albums seront tous différents et seront dédicacés à une personne de leur choix. Ceux-ci seront réalisés par les sixième année du début à la fin (images, texte, etc.). Nous espérons que vous aimeriez ça. Bonne lecture!

Alice Gravel et Éliane Côté

Autoportraits

En classe, nous avons observé les autoportraits de différents artistes. Nous avons cherché à voir de quelle façon ils arrivaient à exprimer leur monde intérieur à travers leur propre image.

Nous avons découvert la différence entre l’autoportrait et l’égoportrait.

Bien sûr, cela nous a donné envie de faire l’expérience de l’autoportrait. Notre enseignante nous a donc proposé un devoir supplémentaire que nous ne nous sommes pas fait prier pour compléter!

Une fois le devoir terminé, nous avons conçu de petits musées remplis de nos autoportraits; c’était une belle occasion de décrire nos œuvres à l’aide du langage appris en classe et de discuter de l’interprétation que le spectateur peut en faire.

Madame Chantal a été bien impressionnée. Elle croit que le monde entier doit découvrir qui nous sommes!

 

Julien
Julien

Les élèves de 6e année de la classe de Chantal Bonneville

Les joyeux naufragés

Les élèves de 2e année de la classe de Mme Nathalie ont réalisé une œuvre à la manière de Kandinsky.  Cet artiste russe est considéré comme l’un des fondateurs de l’art abstrait.  Les élèves ont utilisé la gouache et le pastel gras pour créer un fond marin bleuté, où un bateau aux couleurs éclatantes peut se mouvoir.

Voici quelques exemples des œuvres affichées dans le corridor de l’école.

Petits et grands

nathan_petitDepuis le début de l’année, les grands de la 6e année et les petits de 1re année se sont choisis.

Lorsqu’on s’est rencontré, nous nous sommes présentés en dessinant un bel autobus scolaire. Par la suite, nous avons amené notre petit ou petite au parc Camirand pour manger un délicieux wrap.

Par contre, il y a des exceptions comme des petits avec deux grands ou un grand avec deux petits. Autant les grands que les petits étaient excités de se rencontrer. La plupart était gênés, mais tout le monde s’est vite habitué. Petits et grands partagent plein d’activités passionnantes. Par exemple au début de l’année on a vérifié l’alphabet et les chiffres pour savoir s’ils les maîtrisaient. À l’Halloween, nous leur avons offert une jolie bonbonnière personnalisée et nous avons défilé avec eux avec nos costumes. Les grands ont lu un livre au petit et en échange, ceux-ci ont lu un autre livre ainsi que leur coup de cœur. Finalement, le 25 novembre 2016 à 15h40 nous avons vu nos fabuleux petits parader dans l’école avec leur livre coup de cœur. Pour terminer, nous avons passé une merveilleuse année à Sacré-Cœur avec nos petits et cela restera pour la vie. J’espère que vous passerez une belle sixième année à compagnie de votre petit, car c’est une très belle tradition à Sacré-Cœur.

Charles-Antoine Gagnon et Marie-Sophie Brassard, 6e année

Manuel d’instructions pour cesser de grandir, par le Petit Théâtre de Sherbrooke

logo_manuel_officiel

Au début de novembre, nous avons eu la chance d’assister à une pièce de théâtre qui s’est jouée dans notre classe. Elle raconte l’histoire d’un jeune adolescent nommé André qui est atteint de gigantisme, c’est-à-dire une maladie qui le rend très grand. Les autres élèves rient de lui. Un jour, son voisin, Monsieur Beckett, avec l’accord des parents de cet adolescent, le conduit à l’école chaque matin et le ramène chez lui après l’école. André n’osait jamais répondre aux questions posées par M. Beckett durant le trajet. Ce grand élève lui posait toujours les mêmes questions, mais il ne se faisait jamais répondre la véritable réponse. Durant ce temps à l’école, il rêvait de devenir quelqu’un d’autre. Bref, changer d’identité. Un jour, il arrive à l’école déguisé un super héros. Étrangement, personne ne s’est moqué de lui et ses camarades de classe ne lui ont posé aucune question. Il s’est donc senti lui-même malgré son apparence physique.  C’est aussi grâce à M. Beckett qu’André a pu redevenir lui-même. Bref, nous avons eu une très grande chance d’assister à cette magnifique pièce.  Nous l’avons trouvée intéressante parce qu’elle nous a fait réfléchir à l’importance d’accepter et d’apprécier d’être différent des autres.

4l5c4488 4l5c4213 4l5c3923

Rose Laporte et Justine Cormier, 6e année